Les navettes

  • 9
    Partages

Imprimer

On les aime ou on les déteste ! Il n’y a pas de juste milieu. Certains trouveront qu’elles sont trop dures et sèches et les autres adoreront les croquer avec une tisane de garrigue et apprécient leur bon gout anisé… Attention les navettes n’ont rien à voir avec les zézettes de Sète hein ! Celles ci sont de Marseille con ! En Provence les navettes se dégustent à la chandeleur, mais je voulais en mettre dans mes paniers garnis de noël alors les voilà un peu en avance.  Pour sa forme, selon la légende, une barque aurait porté les saintes Maries sur le rivage provençal…. Bla bla bla, amen… En tout cas, ce qui est sur, c’est que ça intrigue Vénus qui les renifle.

ingrédients pour 29 navettes :

  • 2 oeufs
  • 200g de sucre
  • 500g de farine t65
  • 70g d’huile d’olive de Provence
  • 1 cuil. à soupe bombée de grains d’anis vert
  • 1 cuil. à soupe de fleur d’oranger
  • 1 pincée de sel
  • un peu de lait

Moudre les grains d’anis au pilon dans un mortier. Faire blanchir les oeufs et le sucre avec la feuille K du robot, le mélange doit prendre du volume et devenir très clair. Ajouter l’huile d’olive, la fleur d’oranger, l’anis et le sel et bien mélanger. Ajoutez la farine petit à petit, attendez qu’elle soit absorbée avant d’en mettre à nouveau.  Bien amalgamer toute la pâte, elle est compacte et plutôt sèche, c’est normal. Ramassez la pâte et faites une boule, laissez la reposer, couverte d’un torchon sec pendant 20mn.  Faites des boules de 30g entre vos mains, puis roulez un boudin régulier de 10cm environ. (On peut aussi faire de longs boudins que l’on couperait mais je préfère les faire individuellement afin de ne pas effriter la pâte en roulant une grande longueur)  Déposez vos boudins sur un tapis en silicone directement posé sur la grille du four. Une fois que tous vos boudins sont disposés, fendez les avec un couteau sans aller jusqu’aux extrémités. Attention la fente ne doit pas être trop superficielle mais elle ne doit pas être trop profonde non plus, au risque de voir votre navette s’ouvrir complètement à la cuisson. Badigeonnez vos biscuits avec du lait, à l’aide d’un pinceau (égouttez le bien, ne détrempez pas vos navettes) Enfournez à 150°c en chaleur tournante pendant 20mn. si vous n’avez pas la chaleur tournante faites cuire à 180°c attention, du coup le temps peut varier en moindre.  Pensez aussi que si vous changez la taille, plus grosse ou plus large, le temps de cuisson devra être ajusté. Les navettes ne doivent pas colorer mais doivent être suffisamment cuites pour durcir en refroidissant. Si toute fois vous voyez qu’elles ne durcissent pas complètement une fois refroidies totalement, n’hésitez pas à les faire sécher encore un peu au four. A la sortie du four, vous devez les disposer sur une grille afin d’éviter qu’une humidité se forme sous la navette et ainsi, empêche le séchage de se faire correctement. Ces navettes se conservent très bien dans une boite en fer tapissée d’un papier absorbant.


  • 9
    Partages

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.