Rouelle confite aux oignons, pruneaux et grenailles

  • 3
    Partages

Imprimer

Voilà un plat économique, peu cher et non moins très savoureux. 

Tout d’abord le choix de la rouelle, choisissez la avec un minimum de gras entre la viande et la couenne, c’est important. La partie blanche doit être fine sinon votre plat sera plus gras, vous devrez alors le dégraisser en le faisant la veille, le mettre au frais avant de faire cuire les pommes de terre et les pruneaux, et enfin retirer la couche de gras qui aura figé en surface.

N’omettez pas les herbes, ce plat contient peu d’ingrédients et le mariage des herbes va faire toute la différence. 

Les grenailles tiennent super bien à la cuisson mais sinon choisissez une variété à chair ferme.

Enfin choisissez une cocotte en fonte idéalement.

ingrédients :

  • une belle rouelle de 1,5 kg
  • 1 kg de pomme de terre grenaille
  • 250g de pruneaux d’agen
  • 3 beaux oignons
  • un bouquet de sauge
  • un bouquet de thym
  • 2 feuilles de laurier
  • 2 cuil. à soupe de fond de veau
  • 25g de saindoux
  • sel et poivre du moulin

Faites fondre le saindoux dans une cocotte en fonte et saisissez la rouelle des deux cotés à feu vif afin de la colorer. Retirez la et mettre les oignons émincés grossièrement. A coloration des oignons, remettre la rouelle, les herbes, salez et poivrez et recouvrir d’eau, ajoutez le fond de veau et laissez mijoter à couvert et à petit feu pendant une 1h30 à partir du frémissement.

Pelez les grenailles ajoutez les, ainsi que les pruneaux et cuire encore 1 bonne heure. Poussez la cuisson 30mn supplémentaire en entrebâillant le couvercle cette fois ci.

Attention la cuisson doit être douce, à frémissement, ça ne doit pas bouillir à gros bouillon. Ainsi la viande sera confite, moelleuse et se détachera facilement. Une viande qui cuira trop fort, même dans un liquide, deviendra sèche.

Un délicieux plat sucré/salé et très fondant. Pour les connaisseurs et les plus gourmands, dégustez la moelle de l’os ainsi que la couenne bien chaude, sur un bon morceau de pain, saupoudré de fleur de sel.


  • 3
    Partages

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.