Poulet fermier, sauce au cidre et Neufchâtel, et pommes fondantes

  • 100
    Partages

Imprimer

Ca fait des semaines que mon Neufchâtel fermier de Normandie est au congel et que je dois faire cette recette. Je n’ai que trop tardé !!! C’est une véritable tuerie ! La sauce est d’un fameux, je vous raconte même pas. Ha ben si finalement je vais vous dire hein !

J’ai réussi à faire que les gouts soient parfaitement équilibrés, ne prenez donc pas peur au vu de la cannelle qui est juste là comme il faut et n’emboucane pas tout le plat. Pour cela je vous conseille vraiment d’utiliser un bâton et non de la poudre ! Ne l’omettez pas elle est indispensable pour le rendu final.

Pour le cidre, ici dans le sud, j’en n’ai malheureusement pas trouvé un qui vaut le coup, mais je me suis dis que pour cuire ça irait bien…. Buy in Intermarché… Choisissez le BRUT et non doux, car à la cuisson le sucre ressortirait trop avec un cidre doux…

Pour le Neufchâtel, il s’exporte bien et on en trouve partout en France, j’insiste, prenez le fermier !

Enfin, les pommes, choisissez une variétés plutôt acidulée, comme la granny smith, mais si vous avez, je vous conseille vraiment la reinette grise, cette pomme à la couleur pas très engageante et biscornue, mais délicieuse à cuisiner. Une pomme trop sucrée, serait dommage dans ce plat…

Pour cette recette j’ai utiliser des cuisses de poulet fermier que j’avais, plutôt qu’un poulet entier détaillé, afin que tout le monde est les mêmes morceaux.

Vous pouvez sans soucis préparez ce plat à l’avance et réchauffer 20mn avant le repas.

ingrédients pour 4 personnes :

  • 4 cuisses de poulet fermier coupées en deux
  • 1 bel oignon
  • une bonne 1/2 bouteille de cidre brut
  • 1 Neufchâtel fermier
  • 1/2 bâton de cannelle
  • 40cl de crème fraiche épaisse d’Isigny
  • un filet d’huile neutre (ici colza)
  • 30g de beurre d’Isigny
  • sel et poivre

Dans une cocotte à fond épais, ici une cocotte en fonte, faites fondre le beurre dans le filet l’huile pour ne pas qu’il brûle. Déposez le poulet coté peau et laisser cuire jusqu’à se que la peau soit très bien grillée et ai rendu tout son gras. Retirez le poulet et réserver.

Versez l’oignon coupé en tout petit dans la cocotte, faire revenir dans les sucs avec le bâton de cannelle. Dès que les oignons sont translucides mais avant qu’ils colorent, ajoutez les quartiers de pommes pelés et coupés en 4. Retournez les à mi-cuisson. Lorsque les quartiers de pommes sont colorés, retirez les et réserver les dans un plat allant au four.

Déglacez avec le cidre, ajoutez le poulet côté viande, dans le liquide, salez, poivrez et laissez cuire jusqu’à ce que ça réduise de moitié, environ 45mn, à couvert mais un peu ouvert.

Pendant ce temps, à part, dans une petite casserole, faites fondre le Neufchâtel coupé en cube, dans la crème, poivrez. Tournez régulièrement. Lorsque le fromage est fondu, vous remarquerez encore quelques morceaux de croûte, passez la sauce au blender ou au mixeur afin de la lisser.

Retirez les morceaux de poulet et déposez les dans un plat allant au four, peau vers le haut. Retirez également le bâton de cannelle. Maintenir le poulet et les pommes au chaud au four th°6.

Versez la crème de Neuchâtel dans la cocotte, reprendre une ébullition légère et faites un peu réduire et épaissir en tournant.

Versez la sauce au fond d’une assiette creuse, déposez les deux morceaux de la cuisse et 4 quartiers de pomme. Servez, c’est prêt !

Vous pouvez tout laisser attendre et faire réchauffer la sauce ainsi que le poulet et les pommes comme dit précédemment, afin de préparer votre repas à l’avance. Prévoir 20mn avant de manger pour réchauffer l’ensemble.


  • 100
    Partages

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.