Bourguignon de champignons

  • 5
    Partages

Imprimer

Il y avait longtemps qu’un plat ne m’avait autant surprise ! C’est un plat totalement végétal. Parce que manger végétalien n’est pas réservé qu’aux végans et que j’adore découvrir de nouvelles contrées culinaires. Ce n’est pas la première fois que je m’essais à la cuisine végétale, non sans de cuisants échecs, surtout dans le domaine de la pâtisserie (je te vois rire Vanessa, n’oublis pas que j’ai ma petit caméra chez toi 🙂 ) Par contre dans le domaine de la cuisine salée j’ai toujours été couronnée de succès et toujours enchantée du résultat. Bien évidemment, de nombreuses préparations sont naturellement végétales, mais d’autres sont de fameux plats traditionnels joliment détournés, comme ce bourguignon. Je n’aime pas non plus les plats à base de protéines transformées de soja ou ce genre de choses qui remplace la viande, il faut dire que ici nous n’en avons pas besoin puisque nous ne sommes pas végétaliens.

Réfléchir sur la façon que nous avons de manger de la viande est devenue une nécessité pour la santé et pour la planète. Manger moins de viande reste déjà une démarche responsable. Choisir une viande de qualité de producteurs, des animaux bien élevés et en manger moins est essentiel. Ceci dit je ne suis pas prête à me passer de viande, je choisi par contre une manière plus responsable de la consommer.

Vous serez complètement bluffé par ce bourguignon ! Accompagné d’une délicieuse purée maison, le petit volcan plein de sauce de votre enfance réveillera en vous de doux souvenirs… Alors laisse toi tenter, toi le carnassier du barbecue, par ce bourguignon haut en saveurs et en gourmandises !

Je remercie Sylvain, du blog “un-peu-gay-dans-les-coings” chez qui j’ai déniché cette formidable recette.

  • 1kg de champignons bruns (choisissez les serrés si vous pouvez, le chapeau encore fermé, des champignons bien fermes)
  • 200g d’oignon grelot (vous pouvez les trouver tout prêts au rayon surgelé. Moi je les avait trié en saison et congelé pour en avoir)
  • une carotte
  • un oignon pas trop gros
  • 2 grosses gousses d’ail
  • une branche de thym et une feuille de laurier
  • une cuil. à soupe de double concentré de tomate
  • 250ml de vin rouge de bourgogne si vous avez
  • 500ml de bouillon de légumes
  • 30g de margarine
  • 20g de farine
  • sel et poivre du moulin
  • huile d’olive

Hachez finement l’oignon et l’ail, coupez la carotte en petits cubes. Faites revenir tout ce petit monde dans de l’huile d’olive jusqu’à ce que la carotte commence à être fondante. Retirez ce mélange et réservez.

Dans la même marmite et dans un filet d’huile d’olive faites revenir vos oignons grelots à feu vif, jusqu’à ce qu’ils soient dégelés et colorés. Ajoutez les champignons coupés en deux, voir en 4 si ils sont très gros. Et toujours a feu vif, saisissez les afin qu’ils colorent en remuant constamment. Le but n’est pas de les cuire à coeur, ni qu’ils rendent leur eau. Retirez l’ensemble et réservez. 

Toujours dans la même marmite, remettre le mélange d’oignon/carotte, puis ajouter le vin, le bouillon de légumes, le thym et le laurier, saler et poivrer. Préparez un beurre manié en mélangeant à la fourchette la farine et la margarine jusqu’à obtenir un mélange homogène. Délayez le beurre manié dans le plat à l’aide d’un fouet afin d’éviter les grumeaux. Portez la préparation à petit bouillon, votre sauce va épaissir. Ajoutez les champignons et les oignons grelots et laissez mijoter à découvert pendant 20mn.

Dégustez avec une très bonne purée maison, faites un petit volcan et retombez en enfance !


  • 5
    Partages

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.