Pesto à l’ail des ours

  • 84
    Partages

Imprimer

Olalalalalalaaaaaaa !!!!! Il faut que je vous explique…. En Provence on ne trouve pas d’ail des ours dans la nature… Il aime les sols humides et frais des sous bois, les abords des ruisseaux, alors autant dire qu’ici même en forêt l’été il fait très sec et les températures grimpent, grimpent, rien à voir avec le climat que cette petite feuille affectionne…

L’année dernière, ma copine Martine m’envois quelques griffes avec les racines. Je n’y croyais pas trop car je pensais que même sous terre avec le peu d’humidité que l’on a ici, il ne survivrait pas. D’ailleurs en Normandie ça fait déjà un moment qu’il est sorti et martine me disait que le sien était déjà là alors que chez moi, rien à l’horizon, j’étais déçue mais je m’y attendais. Et voilà qu’aujourd’hui la surprise totale !!! Il est là ! Il n’a pas mourut !!! C’est la danse du ventre, la joie, la folie ! Que la nature me fait plaisir… Sans arrêt elle me donne des choses merveilleuses…

Pour ceux et celles qui sont dans un climat hostile pour l’ail des ours, je vous explique où et comment je l’ai planté. Dans un endroit à l’ombre H 24, protégé d’un angle de mur, sous des arbres (tilleul et jujubier) et avec un énorme tas de feuilles dessus. J’ai bien sur arrosé abondamment les jours suivant la plantation. Puis je l’ai oublié…

Et voilà qu’en ce Premier jour de printemps, il me fait la surprise d’être là ….

Je n’ai jamais gouté d’ail des ours, mais ma curiosité était grande ! Vous savez qu’ici, dans le sud, nous aimons tout ce qui a un gout aillé et j’avoue que je désespérais d’en manger un jour. Je décidais donc de faire une première recette, le fameux pesto.

ingrédients :

  • 70g de feuilles d’ail des ours
  • 50g d’amandes émondées
  • 50g de parmesan frais
  • poivre et sel
  • huile d’olive (+ ou – selon la consistance souhaitée)

J’ai tout mis dans le robot et j’ai mixé, plus ou moins selon si vous le voulez lisse ou granuleux, personnellement je préfère que mes pesto gardent une matière. Comme tout pesto, le faire au mortier est plus indiqué mais j’étais pressée 😀 Ensuite on se lèche les doigts et là, hummmmm…… Vous pourrez bien sur l’utiliser dans des pâtes, dans des tartes, des pizzas, des cakes… etc ou bien dans une future recette que je vais vous donner bientôt 😉


  • 84
    Partages

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.