Marmite de poulet fermier au piment d’Espelette et délicatesses


Imprimer

Une recette improvisée, fond de frigo qui se révèle être un magnifique plat parfumé et goûteux, plein de saveurs. C’est souvent comme cela avec les impros et il n’est pas rare d’avoir de bonnes surprises au résultat.

Un poulet fermier découpé au congélateur, je ne l’avais pas mis sous-vide et il ne fallait pas trainer pour le consommer. 

Après un achat de pommes de terre délicatesses, j’avais utiliser les plus grosses et il me restait des toutes petites, pas assez pour en faire un plat à part entière, je m’étais dit que je les additionnerais à un plat, mais lequel ?

Quelques tomates Roma abimées au fond du bac à légumes et deux gros oignons simiane.

Voilà les grandes lignes de ce qui allait devenir une recette très alléchante !

Pour le reste, mes basiques, des aromates qui correspondent à ma cuisine provençale, le thym, le laurier, le romarin et l’indispensable ail. Toute fois un ajout de piment d’Espelette que mon fils m’a rapporté de ses vacances vient enjoliver merveilleusement notre histoire. Le petit piment Basque se mari très bien avec les saveurs du sud-est, ne nous en privons pas !

Note : ce plat va mijoter, un poulet qui se tiens à la cuisson est indispensable, seule une volaille fermière tiendra cette promesse.

ingrédients :

  • un poulet fermier coupé en morceaux
  • 2 gros oignons simiane (ou autre)
  • 2 grosse gousses d’ail écrasées et en chemise
  • 6 ou 7 tomates roma
  • quelques petites pommes de terre délicatesses
  • quelques branches de thym
  • deux feuilles de laurier
  • une belle branche de romarin
  • un grand verre d’eau
  • une cuil. à café de piment d’espelette
  • sel et poivre du moulin
  • huile d’olive

Dans une cocotte en fonte, versez une rasade d’huile d’olive et faites dorer à feu vif les morceaux de poulet. Retirez les et réserver.

Dans les sucs de cuisson, jeter les oignons simiane coupés en morceaux, l’ail écrasé avec sa peau et faites revenir quelques instants en remuant.

Ajoutez les morceaux de poulet, le gésier et le foie, les herbes et les tomates coupées en morceaux. Laissez cuire un peu. Lorsque les tomates commencent à fondre, ajoutez un grand verre d’eau et le piment d’Espelette laissez mijoter à feu doux et à couvert pendant 40 mn.

Puis ajoutez les pommes de terre et continuer la cuisson à couvert. Le temps de cette dernière partie de cuisson dépendra de la grosseur de vos délicatesses, 30mn environ pour quelles soient bien fondantes.


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.