Comment faire ses conserves en bocaux

  • 148
    Partages

Imprimer

Faire ses conserves, cela a plein d’avantages ! 

Faire des stocks pour les jours où on n’a pas envie de

cuisiner, garder pour plus tard un excédent de plat cuisiné,

manger des légumes d’été en plein hiver, faire ses propres

sauces, coulis etc… et se détacher du système industriel,

bref une vraie satisfaction sur tous les plans ! 

Que l’on ai un potager ou pas, tout le monde peut faire

des conserves. La seule règle, et pas des moindres, est

de suivre les règles ! 

La conservation en bocaux nécessite d’être à cheval sur

quelques paramètres. En effet, si on ne doit pas avoir peur,

on doit tout de même être conscient des risques d’une

mauvaise stérilisation.

Le moins pire serait que votre conserve soit ratée et

fermente, dans ce cas pas d’inquiétude vous vous en rendrez

compte à l’odeur et à l’aspect ! 

Mais il existe des toxines inodores, incolores et qui passent

inaperçues au goût ! Le botulisme n’est pas à prendre à la légère,

car les conséquences sont graves.

Je profite de cette parenthèse pour vous parler des aliments non

stérilisés conservés longtemps dans l’huile. Cette méthode est

à bannir. L’huile conserve l’aspect mais il faut savoir que les

toxines adorent les corps gras ! alors si vos aliments vous paraitront

beaux cela ne veut pas dire qu’ils seront sains, comme je vous l’ai dit

le botulisme ne se voit pas ! On peut bien sur préparer des aliments

marinés et les conserver quelques jours au frigo mais pas sur

un long terme !

Si vous êtes vigilants à respecter les règles, aucune raison qu’il y

ai un problème ! 

Comment faire ses conserves en bocaux

 

Les différents contenants dans

lesquels on peut stériliser :

.Un bouilleur, stérilisateur à

l’ancienne (à gauche)

.Un stérilisateur électrique (à droite)

.Mais aussi une simple marmite à

hauts bords que vous utiliserez sur

votre feu de cuisine.

.Ou encore une cocotte minute.

 

 

Je vais reprendre un à un, les différents modèles de stérilisateurs

et pour chacun d’eux, vous donner la marche à suivre.

 

 

Comment faire ses conserves en bocaux

 

Pour stériliser il vous faudra des bocaux. HAHA !!!!

Perso, je n’achète jamais de bocaux neufs !  

Je chine aux puces le plus souvent, je regarde sur le bon

coin et je récupère chez les gens. Même si vos bocaux

d’occasion sont très sales ou le fer rouillé, achetez les !

 

On peut toujours les faire revenir impeccablement et

pour le fer ce n’est pas grave à part si vraiment

trop trop rouillé.

 

Et des joints NEUFS propres et secs.

note : tous les bocaux se démontent et on peut faire un 

bocal neuf avec deux vieux, changer les couvercles qui

sont peut être cassés ou les fers vraiment trop rouillés.

Dans ce cas, veillez à prendre la même marque.

(que des “le parfait” ou que des “le pratique” etc…) 

note bis : les pots à confiture ne sont pas adaptés pour

la stérilisation !

Ces pots ne doivent être utiliser que pour des préparations

où l’on retourne le pot, comme la confiture ou la sauce tomate

(non accompagnée de viande) celle ci contient pas mal d’acidité

et on peut toute fois retourner le pot, personnellement je ne le

fais pas car ayant de l’acidité gastrique, j’élimine l’acidité de

mes sauces avec du bicarbonate dans mes préparations et

franchement j’ai pas confiance et je ne conçois pas de perdre

tout mon travail, mais je sais que certains le font avec succès.

Lavez vos bocaux et ébouillantez vos joints.

Si vous avez un programme à 70°c ou plus sur votre

lave-vaisselle c’est l’idéal, vous pouvez y mettre vos

bocaux, sinon trempez les dans l’eau bouillante. Ensuite

laissez les sécher naturellement sur un torchon propre

SANS LES SÉCHER AVEC LE TORCHON.

Une fois votre plat cuisiné (par ex. une ratatouille)

remplir vos bocaux.

Utilisez un entonnoir large à confiture pour ne pas salir les

bords de vos bocaux. 

Ne pas remplir vos bocaux plus haut que le trait ! (environ 2 cm).

Mettre les joints sur les couvercles des bocaux, il doivent être

bien mis et de la taille adaptée, gage de réussite ! (moi je prends

des diamètres 85cm)

Fermez les bocaux avec le levier, vous pouvez maintenant passer

à la stérilisation ou le faire le lendemain en les stockant au frigo !

 

note : vous n’êtes pas obligés de refaire chauffer votre préparation,

comme j’ai pu le lire ici ou là, si vous stérilisez le lendemain.

Comment faire ses conserves en bocaux

 

Le bouilleur à l’ancienne :

Il est préférable de l’utiliser en extérieur ou à l’abri d’un

garage entièrement ouvert.

Cette méthode nécessite de la surveillance.

On le pose sur un réchaud trépied et on le relie à la bouteille

de gaz avec un détendeur et un tuyau de gaz.

 

De ce style comme le mien :

 

Ou encore comme celui ci :

 

 

Quand on utilise le bouilleur, il nous faut un thermomètre. 

habituellement il en contient un. Si vous avez achetez votre

bouilleur aux puces par ex. et qu’il n’en a pas, vous trouverez

des thermomètres facilement en grande surface.

Il vous faudra disposer vos bocaux à l’intérieur et les caler

pour éviter qu’ils s’entrechoquent entre eux quand ça va bouillir. 

Pour cela vous pouvez mettre des torchons, ou comme moi, les

entourer d’un vieux joint.

Ensuite remplir d’eau jusqu’à 3 doigts (5cm) en dessus des

bocaux. Mettre à chauffer avec le couvercle. Quand la température 

atteint 100°c décompter le temps nécessaire à votre préparation.

Le niveau de l’eau doit toujours être en dessus des bocaux.

A la fin du temps de stérilisation, arrêtez le feu et laissez les

bocaux refroidir dans l’eau. (souvent jusqu’au lendemain)

 

Comment faire ses conserves en bocaux

 

Le stérilisateur électrique :

Il est parfait à mon sens. (j’ai acheté celui d’aldi mais il en

existe d’autres) Pas besoin de thermomètre puisqu’il a un

thermostat intégré. Pas besoin non plus de surveiller le fait

qu’il soit à température puisqu’il sonne.

Pas non plus besoin de surveiller le temps, il s’arrête seul.

Le mien à un robinet pour le vider (dans un sceau) mais

certains ne l’ont pas (à réfléchir pour vous).

Pareil que pour le bouilleur, vous disposez vos bocaux et vous

les calez. Vous laisserez également refroidir dans le stérilisateur

avant de retirer les bocaux.

Je ne vous fais pas ici le topo de l’utilisation, il suffit de lire la

notice, mais si vous avez des questions ou des interrogations

n’hésitez pas à commenter l’article et je vous aiderai.

Comment faire ses conserves en bocaux

 

La cocotte minute :

On ne peut pas stériliser en grande quantités dans ce genre de

contenant mais elle a un grand avantage !  

Le temps de stérilisation est divisé par 3 ! 

Déposez vos bocaux et calez les, remplir jusqu’au trait maxi de

votre cocotte minute. (c’est le seul contenant où on n’est pas

obligé de recouvrir ses bocaux entièrement d’eau)

Fermez et mettez en chauffe. Quand la soupape tourne ou siffle

commencez à décompter le temps de stérilisation. Si le temps

indiqué sur la recette est de 60mn, à la cocotte minute ça sera

20mn etc… Laisser refroidir dans la cocotte.

Cette méthode est très pratique si vous n’avez pas beaucoup de

bocaux à faire, un reste de plat préparé par ex.

Astuce : pour écrire sur vos bocaux, bien mieux qu’une

étiquette qui est laborieuse à enlever à chaque fois, j’utilise

le stylo Posca, il tient bien une fois sec. Un petit coup sans

forcer du coté vert de l’éponge et hop il s’efface !

le voici :

Comment faire ses conserves en bocaux
Comment faire ses conserves en bocaux

 

La marmite :

C’est la même technique qu’avec le bouilleur mais sur votre

plaque de cuisson de votre cuisine et en plus petit ! 

l’eau doit toujours recouvrir les bocaux.

Il vous faudra acheter un thermomètre pour vérifier la

température.

Comment faire ses conserves en bocaux

 

Pour les temps de stérilisation :

Légumes crus : 1h30

 Légumes cuits : 1h

Préparations avec de la viande déjà cuite : 1h30

Préparation avec viande cuite et légumes cuits mélangés : 1h30

Préparations avec de la viande crue : 3h

Fruits cuits : 30mn 

fruits crus : 1h

Pour les légumes crus on peut faire au naturel (sans ajout)

ou en saumure (eau + sel)

Pour les fruits crus on peut faire au naturel (sans ajout) ou

au sirop (eau + sucre)

C’est selon les goûts et vos tests

Pour les fruits ou légumes crus, ils doivent être totalement

sains et lavés très méticuleusement. 

Aliments à ne pas mettre dans votre préparation à stériliser :

crème, lait, oeufs. 

Comment faire ses conserves en bocaux

  • 148
    Partages

6 réflexions sur “Comment faire ses conserves en bocaux

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.