La soupe au pistou

  • 55
    Partages

Imprimer

C’est la star de l’été, la soupe chaude qui se mange l’été,

qui te fait transpirer à grosses gouttes, celle qui t’enivre

de ses éfluves et après laquelle ton ado, soit en sûr,

n’ira pas furer derrière la maison lol! 

On l’aime, on l’adore cette soupe, c’est un emblème

de la cuisine provençale. Je vous la livre avec tout mon

coeur.

Pour les quantités sevrez vous des photos :p

ps pour les puristes :

la VRAIE recette est toujours celle de sa grand mère,

voici la mienne !

 

La soupe au pistou

 

Laver et préparer les premiers légumes :

 

 

Ecosser les cocos blancs et les cocos rayés.

 Couper les haricots verts :

 

 

Couper en petits cubes tous les légumes de

la première photo :

pommes de terre, carottes, celeri, poireaux, oignons.

Réserver les courgettes, tomates et haricots vert

à part. Ils cuisent plus rapidement, on s’en occupera

plus tard.

 

Dans une grande marmite, faire revenir la

poitrine fraîche, on peut également utiliser

de la poitrine fumée mais moi je n’aime pas

dans le pistou. 

Hop hop hop ! je te vois venir, la provençale !

comme tu dois le savoir il y a autant de soupe

que de grands-mère en Provence, alors chez

moi nous mettons de la poitrine, ne t’en déplaise 😉

Parole de Provençale 😉

 

Recouvrir d’eau et ajouter le thym frais et le

laurier. Ajouter les cocos. 

Porter à ébullition, baisser le feu pour garder un

petit frémissement, couvrir et compter 15mn.

Ne salez pas.

 

 

Ajouter les pommes de terre, carottes,

poireaux, cèleri, et oignons.

Cuire 30mn à petit bouillon. 

Saler et poivrer.

 

 

 

Ajouter les haricots verts et les tomates.

 Laisser cuire 20mn.

Puis ajouter les courgettes et cuire encore un peu.

Rectifier l’assaisonnement.

 

 

Votre soupe est presque prête.

 

 

Préparer le pistou :

à la différence du “pesto” il n’y a dans le pistou

ni parmesan, ni pignon.

Le pistou, c’est le basilic. Comptez 3 pots de

basilics à petites feuilles.

Prenez une huile d’olive de qualité c’est primordial.

Utilisez de l’ail nouveau, c’est la saison. (attention

ne vous faites pas avoir tâter la tête d’ail et sentez

les gousses sous vos doigts, elles doivent être grosses

et larges)

Une tête et demi d’ail pour 3 pots de basilic, pour

l’huile je n’ai pas de quantité  à vous donner mais vous le

verrez à la fluidité de votre pistou, tout ce que je peux

vous dire c’est qu’il en faut !

Râper de l’emmental et réserver le à part.

La soupe au pistou
La soupe au pistou
La soupe au pistou

 

Si vous le faites au mortier et pilon, il vous

faudra de l’huile mais de coude cette fois !

Afin de réduire en pommade l’ail et le basilic,

ensuite ajouter l’huile d’olive.

Vous pouvez tout mettre au robot mixer

si votre poignet vous fait défaut.

La soupe au pistou

 

Servir la soupe très chaude parsemée

d’emmental râpé et déposer quelques

cuillères de pistou.

Mélanger dans l’assiette !

Le pistou ne doit pas et mis dans la marmite,

et encore moins être cuit !!!

​​​​​​​

 

Vous transpirez à grosses gouttes ? Vous y êtes !! régalez vous !

 

 


  • 55
    Partages

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.