Riz gaxuxa (recette Basque)

  • 66
    Partages

Imprimer

15 années de vacances dans le sud des landes et au pays Basque 

m’ont fait découvrir tant de recettes aussi bonnes les unes que 

les autres. Une cuisine comme je l’aime, marquée de terroir et

très gourmande. Le goût, toujours le goût, des produits simples

mais de grande qualité. Une cuisine familiale, bien parfumée de

saveurs locales. Tout ce que j’aime. Je fais ce plat habituellement

dehors devant notre camion aménagé, sous les pins, avec dans mes

oreilles le doux bruit de l’océan. Cela fais 3 années que nous ne n’y

sommes pas retourné, depuis que nous avons acheté notre maison, 

et la nostalgie me prend. Rien de tel que de se plonger dans un bon

petit plat pour s’y sentir déjà… Vu les températures, je vais tout

faire comme d’habitude, en extérieur. Cela fait 2 semaines que toutes

mes cuissons se font dehors. Nous sommes toujours en vacances,

certes à domicile mais déjà les bonnes odeurs nous font voyager…

 

Pour cette recette, choisissez un chorizo d’excellente qualité, c’est 

essentiel ! Un chorizo artisanal, qui ne suinte pas le colorant, ni le 

gras. Votre plat serait gâché. Si vous n’en trouvez pas dans ce format,

n’hésitez pas à prendre de plus grandes tranches à la coupe de votre 

charcuterie, il sera toujours meilleur que ce truc dégueulasse que l’on 

ose appeler chorizo.

 

Pour le jambon cru, je vous conseille de demander à votre charcutier

un petit talon, il sera beaucoup mois cher, de plus des tranches fines

ne sont pas ce qu’il faut pour cette recette, si vous ne trouvez pas de

talon, demandez une belle tranche bien épaisse. Vous pourrez facilement

couper vos lardons dans un talon.

 

Je ferais une entorse à la recette. Normalement on doit utiliser des bons

piquillos, mais dans ma Provence je n’en trouve pas (va falloir en planter

dans le potager !) Acheter des piquillos en bocal ne me botte pas vraiment,

du coup j’utiliserais des poivrons. Mais sachez qu’il faut utiliser ces petits

pimientos et si vous avec la chance d’en avoir sous la main, laissez tomber

les poivrons ! 

 

Pour le choix de la volaille, fermière évidemment ! Un demi poulet, ou un

entier coupé en morceaux si vous doublez les quantités, ou comme moi,

uniquement des cuisses coupées en 2.

 

 

 

ingrédients pour 4 personnes :

.4 cuisses de poulet

.un talon de jambon cru de bayonne

de 150g une fois la couenne retirée (il

pesait 180g avec la couenne)

.100g de chorizo

.4 oeufs

à défaut de piquillos :

.2 poivrons rouges

.1 poivron vert

.1 gros oignon

.2 gousses d’ail

.300g de riz

(ici du riz complet de Camargue)

.550g de bouillon de volaille

.sel

.1 cuil. à soupe bombée de piment d’Espelette

.huile d’olive

 

 

Coupez l’oignon en petit, les poivrons en lamelles, écrasez l’ail.

Déjointez les cuisses de poulet. Coupez le jambon cru en petits

lardons et le chorizo pelé, en tranches. Faites cuire les oeufs durs.

Dans un plat en terre cuite, faites colorer le poulet, puis ajoutez

l’oignon et l’ail, le jambon cru, le chorizo, ainsi que les poivrons.

Lorsque les poivrons commencent à s’attendrir ajoutez le piment

d’Espelette et faites chauffer encore quelques minutes en remuant.

Ajoutez le riz, rincé préalablement. Lorsque le riz est translucide,

versez le bouillon. Salez. Laissez cuire à tout petit bouillon jusqu’à

presque absorption du liquide. Comme pour une paëlla, évitez de

remuer la préparation à ce stade.  Ecrasez les oeufs durs à la

fourchette et incorporez les au plat. Cuire encore quelques instants

seulement. Coupez le feu et finir l’absorption. Lorsque le riz a tout

absorbé c’est prêt ! Servir immédiatement et se régaler !

 


  • 66
    Partages

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.