La brouillade

  • 30
    Partages

Imprimer

En Provence, la brouillade est un plat de paysan. Comme souvent,

les oeufs, que l’ont avait toujours au poulailler, sont les protéines

principales. On ne mangeait pas souvent de la viande et tous les 

paysans avaient des poules. En été, les tomates du jardin s’ajoutent

au plat. Une persillade vient relever l’ensemble, bien aillée ! Les gens

de la terre Provençale aime l’ail. Considéré par les anciens comme

bienfaiteur à la santé, il est mis dans pratiquement tous les plats. 

Attention, il n’y a pas de basilic dans la brouillade 😉 . Ici on va la

préparer telle quelle mais on peut la faire aussi avec un reste de 

tomates à la Provençale !

 

 

ingrédients :

.4 grosses tomates coeur de boeuf

.12 oeufs

.3 grosses gousses d’ail

.un bouquet de persil plat 

.sel et poivre du moulin

 

Tout d’abord il faut monder les tomates, les éplucher.

Faites bouillir une grande casserole d’eau, faire une croix

au cul de la tomate avec la pointe du couteau. Plongez les 

tomates 30 secondes puis les retirer, les plonger de suite

dans l’eau froide puis pelez les. Coupez les en deux puis

poêlez les avec un petit filet d’huile d’olive  afin de faire

évaporer leur eau. Réservez dans une passoire. Hachez

grossièrement les tomates au couteau, mettre à égoutter. 

Préparer la persillade, hachez l’ail et le persil. Battez les

oeufs sans les faire mousser. 

Mélangez les tomates refroidies, la persillade et les oeufs.

A l’origine, la brouillade était cuite dans un plat haut en

terre cuite et au bain mari, mais vous pouvez tout à fait

la cuire à la poêle à condition de tourner régulièrement

avec une cuillère en bois.  La brouillade se préfère froide

mais certains l’aime chaude… 

 


  • 30
    Partages

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.