Focaccia verde anti-gaspi aux fanes de radis

  • 7
    Partages

Cette création m’a totalement bluffée ! J’avoue ne savais pas trop où j’allais atterrir avec cette idée farfelue. Première surprise, la pâte !! Une texture incroyablement douce, très agréable et malléable. Une pâte à focaccia (à pizza donc) dans laquelle j’ai ajouté un “jus de fanes”. Comme vous le voyez sur la photo, dont je n’ai fais aucune retouche, elle est d’un vert magnifique. La couleur se fane, (si je puis dire haha !!!) naturellement à la cuisson mais reste tout de même marquée visuellement. Le but est atteint de ce coté là.

A part, j’ai réalisé un… Comment dire…. Ce n’est pas un pesto car il n’y a ni parmesan, ni oléagineux. Je dirais que c’est comme un pistou provençal en remplaçant le pistou (le basilic) par les fanes de radis. Et j’ai, avec ça, badigeonné la surface de ma focaccia. Quel goût !!!

Ce pain d’apéro se suffit à lui même. Totalement ! Il est goûteux et gourmand, il est parfait. On le grignote seul, à la main, ou plus proprement coupé en cube. Mais on peut aussi l’imaginer ouvert en deux et garni comme un sandwich, ou encore faire des minis sandwichs dans vos cubes, piqués d’un cure dent. D’ailleurs je les ferais et je rajouterais les photos ensuite.

ingrédients :

  • 2 bottes de fanes de radis bio bien fraîches
  • 500g de farine T65
  • 20g de levure fraîche ou 7g de sèche
  • 280ml d’eau
  • 10g de sel
  • 2 gousses d’ail
  • huile d’olive
  • poivre du moulin
  • fleur de sel

En premier, réalisez le jus de fanes. Lavez vos fanes et divisez les en 2 parties inégales, une grosse moitié pour le jus et une petite moitié pour l’huile de fanes à l’ail. Faites bouillir une casserole d’eau et plongez y les fanes 2 mn, puis sortez les et trempez les immédiatement dans l’eau très froide, ensuite égouttez les. Dans un blender, mettez l’eau et les fanes pressées dans la main, inutile de serrer comme un fou, pas grave si il reste quelques gouttes. Ajoutez un peu de poivre. Mixez jusqu’à ce que ce soit bien lisse, comme un jus. Réservez.

Dans le bol du robot muni du crochet, mettre 300ml de jus de fanes, 10g de sel, la farine, la levure et 3 cuil. à soupe d’huile d’olive. Mélangez jusqu’à obtenir une belle boule lisse d’une jolie couleur verte. Recouvrir le bol d’un cellophane et laisser pousser jusqu’à ce que ça double de volume.

Préparez le badigeon. Mixez les fanes crues, l’ail dégermé et l’huile d’olive (j’ai fait à l’oeil pour la quantité d’huile, gardez une texture, pas trop lisse et pas trop liquide) Réservez.

Lorsque la pâte a doublé (le temps de pousse peut totalement varier selon plusieurs critères c’est pour cela que je ne le donne pas, le temps importe peu, quoi qu’il arrive votre pâte doit doubler) Etalez la pâte sur une plaque huilée à l’huile d’olive. Recouvrir d’un torchon et laisser pousser une deuxième fois. Plantez vos doigts dans la pâte afin de faire des creux un peu partout sur la focaccia. Badigeonnez au pinceau toute la surface avec l’huile de fanes à l’ail. Essayez de trouver la bonne dose, ni trop, ni pas assez… Une couche bien uniforme et régulière. Parsemez de fleur de sel par petites touches.

Le mode de cuisson est important. La sole pulsée est idéale. La cuisson par dessous est privilégiée afin d’une part de rendre le dessous croustillant, vu qu’on a huilé la plaque, et d’autre part éviter de cuire trop vite le dessus, car recouvert du badigeon, il pourrait brunir très vite et aussi s’assécher. Le mode sole pulsée c’est donc une cuisson par le dessous avec un ajout de chaleur tournante. Cuire 10mn à 200°c (le temps variera selon les fours) Laissez refroidir, l’apéro peut commencer.

Note : il vous restera du badigeon, utilisez le dans des pâtes, sur un poisson, incorporé dans un cake ou une tarte, par touches sur une pizza, sur une bruschetta etc….


  • 7
    Partages

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.