Saumon Gravlax, recette Scandinave

  • 38
    Partages

Imprimer

C’est la première fois que je fais du gravlax. Depuis le temps

que j’en avais envie, et bien c’est fait et c’est juste génial !

Le gravlax n’est pas vraiment le nom d’un plat mais plutôt la

technique utilisée, car on peut faire du gravlax avec bien

d’autres poissons que le saumon. 

 

Pour une première je suis restée sur la recette classique,

mais on peut varier les aromates et utiliser d’autre parfums

afin de donner à votre gravlax un coté exotique par exemple.

Je vous promet que je ferais d’autres versions bientôt !

 

C’est une spécialité des pays Scandinaves et la technique

consiste à faire mariner le poisson cru dans du sel, du sucre

 de l’aneth et des baies.

 

 

 

Après avoir fait plusieurs recherches et demander l’avis

de personnes qui s’y connaissent, il en est ressorti que

par précaution, on devait congeler le poisson 48h avant

de commencer la préparation afin d’éliminer tout risque

d’éventuelles traces de ténia. Pour ce faire vous devrez

le décongeler au frigo uniquement, 24h avant de le faire. 

 

L’épaisseur du morceau choisi mais également le gout de

chacun aura une incidence sur le temps de préparation.

Un morceau fin sera plus vite prêt, et plus vous laisserez

reposer le poisson dans le sel, plus il se raffermira. Donc,

après avoir fait un essai, si vous le préférez ferme ou à

l’inverse plus moelleux vous pourrez adapter le temps de

préparation, toujours en prenant compte son épaisseur.

Ici j’ai choisi un filet à l’extrémité de la queue, plutôt 

fin, je donnerais donc des temps assez courts, mais on

peut pousser jusqu’à 72h si le morceau est très épais.

 

 

Bref le gravlax de saumon c’est vraiment super bon. Et

en conclusion, si le gout fumé du saumon vous dérange,

 le gravlax est fait pour vous ! Je vous fais un pas à pas

en photo pour que vous vous rendiez bien compte des

étapes 😉

 

 

 

ingrédients :

.un filet de saumon de 500g sans la peau

.150g de gros sel non raffiné 

.100g de sucre blond

.2 cuil. à soupe rases de baies roses

.2 bouquets d’aneth

 

 

Prévoyez un plat de la taille de votre morceau de poisson.

Si vous devez en faire plusieurs, ne les superposez pas,

il faudra plusieurs plats. Ecrasez les baies au mortier :

 

 

Hachez un seul bouquet d’aneth et mélangez tous les ingrédients.

(sel, sucre, baies, aneth)

 

 

Commencez à déposer une couche de mélange au sel au fond

du plat, puis posez le saumon côté peau (même si il n’y a plus

la peau). Recouvrir avec le reste de mélange et filmez au contact.

Note: pour un morceau fin comme celui ci ce n’est pas nécessaire

mais si vous avez un morceau épais posez un poid dessus (type

brique de lait) Mettre au frais et laisser reposer 24 heures.

 

 

A mi-parcours (12h) videz le jus rendu par le saumon et remettre

au frais. Au bout de 24h débarrassez le sel et rincez abondamment,

plusieurs fois le saumon. Séchez le avec un torchon propre et le

repositionner dans le plat lavé et séché. le saumon a changé de

couleur et s’est raffermit. 

 

 

Hachez le deuxième bouquet d’aneth, et recouvrir le saumon.

Filmez de nouveau au contact et placez au frais pour 24 heures.

 

 

Vous avez 2 façons pour le découper, en tranches fines en biais

comme le saumon fumé (il vous faudra un très bon couteau) ou

en larges morceaux afin de faire des cubes. Tout dépendra de

comment vous voulez l’utiliser et comment vous le préférez.

Si vous avez une machine sous vide, utilisez la !  Vous pourrez

garder votre saumon une bonne semaine au frais.

 

 

Voici comment je vais le servir ce soir, dans un bowl avec de

l’avocat, de la betterave et de la mâche. Un filet de citron sur

l’ensemble et un filet d’huile d’olive sur les légumes.

Topping : sésame, pavot et baies roses.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


  • 38
    Partages

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.