Brioche végétalienne à la noisette

  • 2
    Partages

Imprimer

Une recette tirée du livre “Tahin et beurre de noix” de Clémence Calz, gentiment partagée par ma copine Vanessa sur les réseaux. Je l’avoue bien que m’ayant fait envie tout de suite, je me posais beaucoup de question sur cette brioche sans oeufs. Sans lait animal je connaissais car j’avais déjà fais mes brioches au lait d’amande du temps où mon fils était allergique au lait de vache. Il a des allergies alimentaires variables qui vont et qui viennent, celles au lait de vache a duré 10 ans et je me suis aguerrie durant tout ce temps aux laits végétaux. Mais une brioche sans oeuf, ça c’était très énigmatique.

Pour les personnes non végétaliennes qui me lisent, dîtes vous bien que c’est tout de même différent d’une brioche classique, par contre elle est très moelleuse ! Son gout est légèrement blafard malgré que l’ont sente bien la noisette c’est un peu fade, les oeufs et le beurre sont sans conteste les vecteurs du gout de la brioche comme on l’imagine. Mais dégustée en tartine, recouverte de sirop d’agave, d’érable, de confiture, ou de pâte à tartiner au chocolat elle reste tout à fait délicieuse au vu de son moelleux surprenant. Je préfère donner mes sensations, et que vous sachiez à quoi vous attendre, plutôt que vous soyez surpris par rapport à ce que vous attendiez.

Je vous donne les ingrédients comme dans le livre avec entre parenthèse les changements que j’ai réalisé. J’avais pas de sirop d’érable, donc j’ai fais quelques changements. Pareil pour la levure, j’ai préféré prendre celle dont j’ai l’habitude. Pour le lait végétal, puisque c’est une brioche à la noisette j’ai décidé logiquement d’utiliser celui de noisette plutôt que celui d’amande. Vous aurez le choix de faire comme bon vous semble.

ingrédients :

  • 150ml de lait d’amande (150ml de lait de noisette) à t°c ambiante
  • 1cuil. à café de levure sèche de boulanger (7g de levure fraîche de boulanger)
  • 30ml de sirop d’agave (60g de sucre complet) 250g de farine
  • 250g de farine
  • 1 cuil. à café rase de sel (5g de sel)
  • 60g de purée de noisette (vous trouverez la recette dans la recette précédente)
  • 1 cuil. à soupe de sirop d’érable pour la dorure (une cuil. à soupe de lait de noisette + 1 cuil. à café de sirop d’agave)

Mettre les ingrédients dans l’ordre de la liste, dans le bol du robot muni du crochet. Si vous choisissez la levure sèche laissez la tremper dans le lait et le sucre pendant 10mn. Pétrir pendant 15mn. Formez une boule, recouvrez le bol d’un cellophane et laissez pousser dans un endroit tiède jusqu’à ce que la pâte double de volume. J’ai choisi de la mettre dans mon four à 30°c.

Façonnez votre brioche comme vous le voulez, sur la recette du livre elle est tressée. Si vous choisissez de la mettre dans un récipient huilez le puis farinez le ou bien chemisez le de papier cuisson. Effectuez la seconde pousse la pâte recouverte d’un torchon sec. Elle doit de nouveau doubler.

Je ne vous donne pas les temps de pousse volontairement car ceux ci sont très variables, selon la température et le milieu dans lequel la pâte lève. Enfin dorez la brioche juste avant de la cuire. L’important est que ça double à chaque fois.

Cuire la brioche à 180°c pendant 30mn. La recette donne 20mn à 200°c, personnellement je ne fais jamais cuire une brioche à si haute température, j’ai donc préféré faire comme à mon habitude. Attendez qu’elle soit complètement refroidie avant de la couper.


  • 2
    Partages

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.