Rougail saucisse

  • 3
    Partages

Imprimer

La réunion lé laaaaa !!!! Je vous aurais bien mis un fond musical de

séga si j’avais pu, histoire de vous mettre dans l’ambiance hihi !!!

Ah la la…. que c’est beau ces couleurs,  que c’est bon ces parfums,

qu’est ce que ça arrache le piment Antillais !! hahahaha !!!! Ici on

adore le piment mais si vous êtes sensible, attention à la dose !

 Un conseil lorsque vous manipulez du piment frais, ne vous frottez

pas les yeux, ne vous touchez pas la figure même si vous vous êtes

lavé les mains. A tous les réunionnais qui me liront, il y a surement

quelques petites entorses, le rougail concombre n’est tranché mais

haché car je n’aime les graines… Je n’avais pas de piment vert pour

le rougail concombre alors j’ai utilisé le rouge. Mes saucisses ne sont

pas des boucanées spécial rougail, trop difficiles à trouver ici, mais

des saucisses fumées de Morteau. Enfin ce ne sont pas des pois du

Cap, malgré mes recherches, impossible d’y mettre la main dessus,

quel dommage… Bon j’espère que vous pardonnerez ces quelques

accrocs à la recette originale.  Mon seul véritable regret c’est de

ne pas avoir une bonne bière Dodo (là je vous l’accorde c’est

inadmissible…) 

 

 

 

 

Pour ceux qui découvre, le rougail se mange avec des grains (pois du cap,

lentilles ou autre légumineuse), du riz  blanc (très utile pour adoucir le

feu du piment en bouche) le plat (des saucisses fumées, cuites avec du

gingembre et des tomates), et bien sur le fameux rougail !  C’est un

condiment cru que l’on prépare à part, il peut être épicé ou non selon

les gouts, mais généralement il l’est et croyez moi, il l’est bien ! Tout

le feu du Piton de la Fournaise en éruption est dans le rougail lol!!!!  

Il en existe de plusieurs sortes, tomate, concombre, mangue verte,

avocat, bringelles (aubergine), citron…  etc…

Je vous en propose deux, le rougail concombre et le rougail tomate

combawa gingembre. Le combawa est un tout petit agrume ridé, vous

l’apercevrez sur les photos. Vous l’aurez compris un rougail saucisse

se compose de plusieurs plats et il doit son nom au condiment qui

l’accompagne.

note: vous pouvez ne pas pimenter le plat de rougail saucisse si vous

pimentez le rougail et inversement, pimentez le rougail saucisse si

votre rougail (condiment) ne l’est pas. Si vous êtes inconscient,

pimentez les deux hahahaha ! (je vous donne les ingrédients version

inconscient, faites en ce que vous pouvez  lol !)

 

 

 

 

ingrédients pour le rougail saucisse:

.5 saucisses fumées 

.5 tomates bien mûres 

.2 oignons

.1 gousse d’ail

.30g de gingembre

.1 cuil. à soupe de curcuma

.1 demi piment

.poivre

.huile de pépins de raisin 

 

 

ingrédients pour les grains:

.300g de haricots blancs ou lentilles à

défaut de pois du Cap

.1 cuil. à soupe de bicarbonate

.un oignon

.une gousse d’ail

.quelques branches de persil

.thym en branche

.2 feuilles de laurier

.2 ou 3 belles branches de persil

.un petit morceau de gingembre

.du sel à la fin

 

 

ingrédients pour le riz:

.200g de riz type basmati

(environ un mug)

.2 fois son volume d’eau

.sel

 

 

ingrédients pour le rougail:

tomate/combawa/gingembre:

.2 grosses tomates

.1 demi oignon 

.2cm de gingembre

.le zeste d’un combawa

.1 cuil. à soupe de jus de citron vert

.une petite moitié de piment antillais rouge

.1 cuil.à soupe d’huile d’olive

 

 

ingrédients pour le rougail concombre:

.un demi concombre

.un demi oignon

.une petite cuil. à café de vinaigre blanc

.1 petit piment vert 

.1 cuil. à soupe d’huile d’olive

 

 

 

Faites tremper les haricots pendant 24h. Dans une marmite

mettre tout les ingrédients des grains, départ de la cuisson à

froid et sans sel, vous salerez à la fin. Faites cuire. Egoutter

en gardant un fond de jus de cuisson. Réservez.

 

Faites blanchir les saucisses afin de les dégraisser, dessaler et

atténuer le gout fumé. Dans une marmite faites bouillir de l’eau

et plongez y les saucisses. A la reprise de l’ébullition compter

5mn. Egoutter. Coupez les en tranches épaisses. 

Dans une petite cocotte en fonte, faire chauffer un peu d’huile et,

mettre les oignons émincés finement, l’ail écrasé, et le gingembre

taillé fin. Faites revenir le tout jusqu’à ce que l’oignon soit fondant.

Ajoutez le curcuma, le demi piment et un peu de poivre.

Faites revenir l’ensemble. Lorsque ça commence à accrocher au

fond, ajouter les tomates coupées en gros dès. Mettre le couvercle 

et laisser mijoter jusqu’à ce que les tomates aient rendu leur eau.

Ensuite, retirez le couvercle et laissez réduire, l’eau doit s’évaporer.

 

Rincez le riz. Le mettre dans une petite marmite en fonte puis le

recouvrir de deux fois son volume. Saler. Couvrir, et faites venir

à ébullition. Ensuite, baissez le feu et comptez 10mn toujours à

couvert. 

 

Hachez les tomates au couteau ainsi que l’oignon. Dans un mortier

écrasez avec le pilon le gingembre, le piment et le zeste de combawa

afin d’obtenir une pâte la plus lisse possible. Mélangez ensemble les

préparations ainsi que le reste des ingrédients.

 

Pelez le concombre, coupez le en 4 dans la longueur puis retirez les

graines. Hachez le concombre ainsi que l’oignon. Pilez le piment vert

puis mélangez tous les ingrédients ensemble.

 

Ne salez ni l’un ni l’autre car le sel ferait rendre beaucoup d’eau à vos

rougails. De toute façon avec le piment, sel ou pas sel on sent plus rien

hahaha !!!

 

Pour le service, présentez toutes les préparations individuellement, 

chacun se servira un peu de tout dans son assiette. Le rougail cru

sera ajouté avec plus ou moins de parcimonie au reste. Bon lapéti !

 


  • 3
    Partages

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.